Dysfonctionnement érectile : les remèdes de grand-mère

Dysfonctionnement érectile : les remèdes de grand-mère

Les troubles de l’érection touchent environ 2,5 millions d’hommes en France ; toutefois, ce chiffre doit être revu à la hausse car de nombreux patients ne consultent pas de spécialiste ou attendent plusieurs années avant de le faire. Ce petit guide a pour but d’amener le lecteur à la découverte de ce trouble, en se concentrant notamment sur les causes et les remèdes de grand-mère.

Qu’est-ce que la dysfonction érectile ?

La dysfonction érectile est un trouble de plus en plus fréquent chez les hommes âgés de 50 à 60 ans : il ne s’agit pas d’une véritable maladie, mais elle peut souvent être considérée comme la sonnette d’alarme de quelque chose qui mérite des tests de diagnostic (maladies cardiovasculaires, diabète, maladies neurologiques et syndromes métaboliques).

La dysfonction érectile peut être traduite, en quelques mots simples, comme la difficulté à avoir et à maintenir une érection adéquate du pénis pendant les rapports sexuels ; les mauvaises érections spontanées du matin sont, au contraire, attribuables à un trouble organique.

Quelles sont les causes des troubles de l’érection ?

Les causes de la dysfonction érectile sont nombreuses et peuvent être résumées comme suit.

– Le diabète sucré.
– Un taux de cholestérol élevé.
– L’obésité.
– Insuffisance cardiaque.
– Hypertension artérielle
– Faible taux de testostérone.
– Augmentation de la prolactine (en présence d’une baisse du désir sexuel).
– Traumatisme spinal.
– Une chirurgie de la prostate qui n’a pas abouti.
– La sclérose en plaques.
– SLA.
– La maladie de Parkinson.
– La maladie d’Alzheimer.
– Le tabagisme.
– L’abus d’alcool.
– Un mode de vie sédentaire.
– L’anxiété.
– Dépression.

LIRE  Comment augmenter la production de sperme

Quels sont les remèdes de grand-mère pour traiter les troubles de l’érection ?

Les remèdes de grand-mère, souvent sous-estimés, constituent une excellente alternative aux thérapies médicamenteuses traditionnelles, car ils donnent des résultats vraiment excellents sans risque de subir des effets secondaires gênants.

Voyons donc ce que l’on peut faire pour améliorer l’érection du pénis.

Modifier son mode de vie : les troubles de l’érection peuvent être résolus, comme le confirment de nombreuses études menées à Harvard, en apportant des modifications substantielles au régime alimentaire suivi. Une alimentation correcte favorise la circulation sanguine et l’afflux de sang vers les organes génitaux masculins. Chaque repas doit comprendre tous les nutriments (glucides, protéines, fibres, bonnes graisses et vitamines) ; il est également conseillé de surveiller la glycémie dans le temps (un excès de sucre peut altérer les niveaux de dopamine avec des répercussions sur l’érection). Enfin, adoptez un mode de vie sain et dynamique (l’activité physique réduit le risque de développer des troubles de l’érection dans un pourcentage d’environ 41 %) : le mouvement favorise la libération d’endorphines, ce qui entraîne une perception d’un état de bien-être et de sérénité (une course de 30 minutes est parfaite car elle stimule la production de testostérone).

Augmentez votre consommation d’aliments aphrodisiaques : donnez le feu vert à l’avocat, aux piments, aux crustacés, aux amandes et aux asperges. Augmentez également les portions d’aliments riches en bioflavonoïdes (fruits rouges).

Réduire la consommation de boissons alcoolisées et de cigarettes : ces deux vices nuisent à la circulation sanguine et ont de graves répercussions sur l’afflux de sang vers les organes. La nicotine provoque notamment une mauvaise irrigation sanguine du pénis, affectant ainsi l’érection ; il y a également une oxygénation insuffisante des tissus et une faible résistance lors des rapports sexuels.

LIRE  Le spray retardateur Viaman, une arnaque ? Est-ce que ça marche ? Avis et critiques de ceux qui l'utilisent

Perdre les kilos superflus : suivez un régime alimentaire sain, faites constamment de l’exercice, réduisez la consommation de boissons gazeuses (elles contiennent beaucoup de sucre) et évitez la malbouffe.

Détendez-vous : le stress, l’anxiété et les soucis peuvent réduire l’érection de l’organe sexuel masculin. L’aromathérapie, le Pilates et le yoga peuvent aider l’esprit et le corps à se détendre, procurant ainsi aux hommes un état de bien-être qui améliore leurs performances. Les fleurs de Bach les plus indiquées sont le mélèze (complexes d’infériorité), l’elmimulus (anxiété de performance) et l’orpin (mauvais sens de la libido).

Dormez au moins 8 heures par nuit : le repos nocturne est essentiel pour augmenter le taux de testostérone et améliorer ainsi l’activité sexuelle.

Buvez une tisane relaxante : une boisson chaude à base de mélisse, de passiflore, d’aubépine et de valériane peut améliorer les performances (il est conseillé de la prendre une heure avant le rapport sexuel).

L’ail : ce légume possède d’importantes propriétés anticoagulantes avec une amélioration conséquente de la circulation sanguine ; son assomption favorise donc l’écoulement du sang dans la correspondance des corps caverneux.

Jaune d’œuf : il est conseillé d’ingérer deux jaunes d’œuf avec beaucoup de sucre afin de fournir de l’énergie à l’organisme et de favoriser une meilleure érection.

Maca : cette racine, mieux connue sous le nom de ginseng péruvien, est un important vasodilatateur qui aide à maintenir une érection plus longtemps. Ses principes actifs stimulent également la production de testostérone, ce qui augmente le désir sexuel.

Tribulus Terrestris : cette plante favorise la dilatation des vaisseaux sanguins, améliorant ainsi la circulation sanguine et l’érection conséquente de l’organe sexuel masculin.

LIRE  Comment mesurez-vous votre pénis ? Voici la manière correcte

Tisane de millepertuis : versez 10 grammes d’herbe fraîche dans un verre d’eau chaude ; laissez infuser pendant environ 3 minutes et filtrez. Prenez la boisson 3 fois par jour, au moins 20 minutes avant les principaux repas.

Thé de gingseng avec du miel : prenez la boisson 3 fois par jour pendant au moins deux mois. Arrêtez le traitement pendant quelques jours avant de commencer une deuxième cure.

Entraînement du plancher pelvien : les muscles situés dans cette zone favorisent une érection durable du pénis car, en appuyant sur la veine, ils empêchent le sang de circuler. L’exercice de cette zone améliore les performances sexuelles et c’est pour cette raison qu’il est recommandé d’effectuer des exercices de Kegel : retrouver le plancher pelvien en contractant les muscles qui arrêtent la miction, contracter et relâcher ces muscles pendant 8 fois (effectuer au moins 4 séries) ; répéter les séquences une fois par jour.

Alternatives aux remèdes de grand-mère

Il existe sur le marché de bons produits, tels que des compléments alimentaires comme Eretron Aktiv, Bio Tauro, ou même des crèmes comme Size Plus, qui grâce à des ingrédients naturels peuvent être très efficaces pour une bonne érection.