Prostatite et dysfonctionnement érectile : causes et remèdes

Prostatite et dysfonctionnement érectile : causes et remèdes

Le lien entre la prostatite et les troubles de l’érection est souvent sous-estimé : de nombreux hommes ont tendance à négliger les troubles de l’érection, qui deviennent à la longue une véritable source d’inconfort qui gâche leur sphère intime. En conséquence, ils ressentent du stress, de l’anxiété, de la tension ou de la dépression, ce qui aggrave le problème au niveau physiologique.

Dans ce qui suit, nous allons examiner le lien entre l’inflammation de la prostate (prostatite) et les troubles de l’érection.

Lorsque les érections sont faibles ou absentes, dans la plupart des cas, ce problème n’est rien d’autre que la conséquence d’autres facteurs. Ce lien est complètement sous-estimé par de nombreuses personnes. Il est donc essentiel que chaque homme ne néglige pas le lien entre les troubles de l’érection et la prostatite, car l’inflammation de la prostate peut également survenir vers l’âge de 30 ans ou plus tôt.

Dans le cas de la prostatite, cela peut se transformer en un véritable cauchemar pour le sujet qui en souffre car, avec le temps, les troubles de l’érection ont tendance à s’aggraver jusqu’à la manifestation d’une impuissance totale. L’absence d’érection peut donc provoquer une gêne et des blocages psychologiques allant jusqu’au manque total de confiance et d’assurance pendant l’acte sexuel.

Il n’y a donc aucun doute sur le lien direct entre les maladies inflammatoires de la prostate et les troubles de l’érection. Il est donc bon de comprendre pourquoi, en présence d’un de ces troubles, on peut connaître une aggravation avec des états conséquents d’anxiété et d’agitation pendant les moments intimes avec son partenaire.

LIRE  Semaxin Erection : Efficacité, Prix et Avis des consommateurs

Pourquoi la prostatite affecte-t-elle les performances sexuelles ?

Les pathologies de la prostate peuvent être de différents types et concernent l’inflammation de la glande prostatique. La prostatite peut être divisée en plusieurs catégories

– prostatite aiguë
– prostatite chronique
– prostatite asymptomatique.

La prostate joue un rôle fondamental dans l’activité correcte de l’organe sexuel masculin : en présence d’une inflammation, des complexités peuvent apparaître dans la libération des muscles du pénis pendant l’excitation. En conséquence, l’apport sanguin au pénis est réduit, ce qui entraîne l’apparition d’une érection faible ou l’absence totale d’érection.

Qu’est-ce que la dysfonction érectile ?

La dysfonction érectile est l’incapacité à maintenir ou à obtenir une érection, qui est essentielle pour des rapports sexuels durables et satisfaisants. De nombreux hommes souffrent de dysfonctionnement érectile et des enquêtes récentes montrent que seul un sur trois demande une consultation avec un spécialiste. Souvent, par conséquent, par honte et gêne, les hommes négligent ce problème et entrent dans un véritable tourbillon de malaises et de blocages psychologiques. Dans d’autres cas, certains hommes ne décident de consulter un expert que deux ou trois ans après l’apparition des problèmes, lorsque le trouble peut être devenu beaucoup plus prononcé. L’apparition des troubles de l’érection peut également s’aggraver avec l’avancée en âge.

Quelles sont les causes des troubles de l’érection ?

La dysfonction érectile peut être causée par des facteurs organiques tels que des déséquilibres hormonaux ou des changements métaboliques, des troubles neurologiques, des médicaments, le tabagisme et l’abus d’alcool. Dans d’autres cas, elle peut dépendre de troubles psychologiques, qui ont tendance à se manifester principalement chez les jeunes et à s’aggraver en combinaison avec des causes organiques. Si le problème est dû à des altérations métaboliques, les troubles de l’érection sont souvent dus à l’obésité, à l’hypertension, à une carence en testostérone ou au diabète.

LIRE  Dysfonctionnement érectile : les remèdes de grand-mère

La première chose à faire lorsque des signes indiquent un dysfonctionnement érectile est de consulter son médecin et d’éviter d’ignorer le problème. Dans ce cas, le spécialiste pourra déterminer les causes de la dysfonction érectile et une éventuelle corrélation avec une prostatite ou d’autres maladies qui l’ont provoquée, en donnant quelques conseils pour modifier et améliorer le mode de vie.

Prostatite et dysfonctionnement érectile : quels sont les remèdes ?

Si vous pensez souffrir d’une prostatite avec des problèmes d’érection associés, il est bon de contacter votre médecin qui vous indiquera les tests appropriés à effectuer afin d’établir le type de prostatite et la thérapie à suivre.

Par ailleurs, sur notre portail, nous avons passé en revue le Prostaticum, un bon complément alimentaire qui pourrait vous aider à résoudre vos problèmes d’érection dus à une prostatite. CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Les traitements médicamenteux sont-ils vraiment efficaces ? Il convient de souligner que les traitements médicamenteux de la prostatite sont efficaces pour soulager les symptômes mais ne traitent pas la cause sous-jacente de l’inflammation de la prostate. Par conséquent, ces thérapies ne s’avèrent pas réellement efficaces et le lien entre prostatite et dysfonctionnement érectile sera plus que tangible.

D’autres médicaments s’avèrent assez efficaces, mais seulement pour une durée limitée et quelques jours après leur arrêt, les problèmes de prostatite et de dysfonctionnement érectile réapparaissent car ils n’agissent pas sur le facteur déclenchant, qui dans la plupart des cas concerne l’alimentation et le mode de vie.

Le mode de vie est le fondement de la santé sexuelle et constitue la clé de la prévention et du traitement des dysfonctionnements érectiles et des prostatites.

LIRE  La crème Expansil est-elle disponible en pharmacie ? Contre-indications, prix et avis

En effet, en suivant un mode de vie sain et correct, il est possible d’obtenir plusieurs avantages pour la santé sexuelle, ce qui a également été démontré à la suite de nombreuses études menées dans le domaine scientifique. Il est donc bon d’essayer de corriger son mode de vie et toutes ces mauvaises habitudes qui, avec le temps, compromettent son activité sexuelle, en adoptant des comportements sains. Il est recommandé, par exemple, de pratiquer régulièrement une activité physique, qui est essentielle pour obtenir des bénéfices pour le système cardiovasculaire, améliorant ainsi la circulation du sang dans les vaisseaux sanguins.

Éviter la sédentarité et pratiquer une activité physique constante permet également de contrôler son poids, de favoriser la bonne humeur et la santé mentale, et donc d’augmenter l’estime de soi, ce qui se reflète également dans la sphère sexuelle. Il convient d’éviter le tabagisme et la consommation d’alcool et de suivre un régime alimentaire sain et équilibré, utile pour retrouver une vie sexuelle intense et satisfaisante.